Visite au Patriarche Maronite, le cardinal Nasrallah Sfeir (25/10/2007)

« Je suis venu rencontrer Sa Béatitude le Patriarche Sfeir pour évoquer avec lui les derniers développements sur la scène politique libanaise, et notamment le processus de dialogue inter-chrétien qu’il a contribué à lancer.

Je lui ai réitéré le soutien plein et entier de la France à son initiative, qui vise à rapprocher les points de vue des pôles chrétiens de la majorité et de l’opposition sur la question de l’élection présidentielle.

Cette élection représente, en effet, une échéance majeure pour tous les Libanais. Mais elle est très importante, en particulier, pour les Chrétiens, qui doivent jouer tout leur rôle dans le processus d’élection du prochain Président de la République.

L’initiative prise par Sa Béatitude le Patriarche va précisément dans ce sens. Il faut donc souhaiter qu’elle aboutisse et qu’elle contribue à l’émergence d’une solution politique dont la mise en place est maintenant urgente.

La France, comme l’a rappelé M. Kouchner à l’occasion de sa visite au Liban, il y a quelques jours, en compagnie de ses homologues italien et espagnol, soutient tous les efforts actuellement en cours en vue de parvenir à l’élection, dans les délais et selon les normes prévus par la Constitution, d’un Président de large rassemblement ».

Dernière modification : 08/01/2008

Haut de page