Visite au Chef du Bloc parlementaire du futur, M. Saad Hariri, (19/9/2007)

« Je suis venu rencontrer M. Saad Hariri pour m’informer auprès de lui des développements intervenus sur la scène libanaise depuis la récente visite à Beyrouth du Ministre des Affaires étrangères et européennes Bernard Kouchner.

M. Saad Hariri m’a confirmé que l’esprit d’ouverture que M. Kouchner avait relevé lors de ce déplacement, continuait d’animer la majorité. Il m’a redit la volonté sincère du 14 mars de donner suite à l’initiative du Président Nabih Berry et son souhait de progresser, par la voie du dialogue, vers la désignation d’un candidat de consensus à l’élection présidentielle.

J’ai rappelé la satisfaction des autorités françaises vis-à-vis de la réponse du 14 mars au Président Berry dont nous avons, dès l’origine, soutenu l’initiative et j’ai encouragé M. Saad Hariri et ses partenaires au sein de la majorité à poursuivre leurs efforts en vue d’engager, concrètement et sans délai, des consultations avec l’ensemble des acteurs politiques concernés. Les déclarations d’intention sont une chose. Il faut maintenant, des deux côtés, les traduire en actes.

J’ai également rappelé les déclarations faites, notamment à Beyrouth, par le Ministre Kouchner concernant notre souhait que l’élection présidentielle puisse se dérouler en dehors de toute interférence ou ingérence extérieures, notamment de la part de la Syrie.

J’ai enfin confirmé à M. Hariri que la France se tenait aux côtés des Libanais pour les aider dans leurs efforts de dialogue. Elle souhaite que l’élection présidentielle libanaise puisse se tenir dans les délais et selon les formes prévus par la constitution »./.

Dernière modification : 08/01/2008

Haut de page