Visite à M. Saad Hariri, Député, chef du Courant du Futur (12/2/2007)

« J’ai rendu visite ce soir à M. Saad Hariri à son retour de déplacement, à l’avant veille du 14 février et de ce terrible deuxième anniversaire, que nous allons vivre ensemble, de l’assassinat de l’ancien président du Conseil des ministres.

J’ai tenu à cette occasion à lui dire les sentiments de sympathie et de solidarité de la France au moment de ce deuxième anniversaire. Je lui ai fait savoir qu’une cérémonie aura lieu en France à l’Institut du Monde arabe pour rendre hommage à la mémoire du Premier ministre assassiné. Je lui ai aussi expliqué dans les détails, dont il était déjà largement informé, les conclusions de la conférence de Paris 3 sur le Liban, la manière dont la France s’était portée, à Paris, aux côtés de tous les Libanais, afin de faire en sorte que l’effet de sympathie de la communauté internationale soit mobilisé pour permettre la reconstruction et l’amélioration de la situation au Liban, au service de tous.

Je lui ai redit combien il nous semble important que sur cette dynamique économique, se construise une dynamique politique et combien nous souhaitions que tous les efforts soient rassemblés, pour renouer les fils du dialogue entre les uns et les autres, à la recherche de solutions libanaises qui permettront effectivement de sortir de la crise actuelle. Et puisque nous évoquons la mémoire de l’ancien Premier ministre, j’ai également évoqué la perspective de l’enquête internationale, l’importance que nous y attachions, l’importance aussi que nous attachons à ce que le tribunal à caractère international puisse, le moment venu, voir le jour dans l’intérêt de la justice dans cette partie du monde. Voilà quels ont été les thèmes de nos entretiens avec M. Saad Hariri".

Q : Excellence, est-ce qu’il y a quelques solutions à court terme pour la situation au Liban ?
R : Je pense que tous les efforts doivent être mobilisés d’abord de la part des Libanais, dans le cadre d’un dialogue qui ne doit pas cesser entre eux et qui doit permettre de travailler sur la recherche de ces solutions. Ce dialogue est encouragé par la communauté régionale d’abord. Il me semble que les efforts du secrétaire général de la Ligue arabe, les efforts de l’Arabie Saoudite sont très importants. La communauté internationale, dont l’Europe et la France, soutiennent ces efforts régionaux et nous souhaitons que des solutions puissent être trouvées.

Dernière modification : 13/02/2007

Haut de page