Troisième session d’enseignement "Mona Haddad" des droits de l’homme

JPEG

Le Chargé d’affaires a participé hier, 4 Mai 2015, à 9 heures, à l’ Hôtel le Commodore, à la séance inaugurale séance inaugurale de la troisième session d’enseignement « Mona Haddad » des droits de l’Homme.

Il a notamment exprimé, au nom de l’ambassadeur en déplacement hors du Liban, les félicitations de la France à l’Université Jinan, représentée par son président, le professeur Abed Amin Yakan, et à l’Institut International des droits de l’Homme de Strasbourg, représenté par son Secrétaire général, le Professeur Sébastien Touzé, pour l’organisation de ce séminaire, en présence d’un représentant du ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, Monsieur Elias BOU SAAB, et du directeur de l’Agence universitaire de la francophonie.

Le Chargé d’affaires a rappelé que c’est au Liban, aussi symboliquement que significativement, que l’Institut International des Droits de l’Homme de Strasbourg a choisi d’inaugurer, en 2013, ses premières formations sur les droits de l’Homme dans le monde arabe. Il a aussi présenté quelques actions françaises de défense et de promotion des droits de l’Homme au Liban, dans le cadre de la campagne mondiale pour l’abolition universelle de la peine de mort, en faveur de la promotion des droits des femmes ou dans le cadre du soutien au Liban confronté aux répercussions de la crise syrienne et, en particulier, à un afflux de réfugiés.

Il a enfin considéré que le respect, la tolérance, la dignité se vivent au quotidien, et pas seulement devant les tribunaux. C’est à chacun, dans sa vie, de promouvoir ses valeurs. La justice est là, ou devrait l’être, lorsque les droits de l’homme.

Allocution du Chargé d’Affaires a.i de France au Liban

Dernière modification : 15/08/2015

Haut de page