Stage au profit des tireurs d’élite libanais

Lors de sa visite au Liban du 16 au 17 avril 2016, le Président de la République, M. François Hollande, accompagné du ministre de la Défense libanais, M. Samir Mokbel, et de son homologue français, a tenu à rencontrer le Détachement d’Instruction Opérationnelle (DIO) français, présent depuis plusieurs semaines pour l’encadrement d’un stage « perfectionnement tireur de précision et tireur d’élite » au profit de l’armée libanaise. Cette rencontre a eu lieu sur la base aérienne de Rayak, au centre de la plaine de la Bekaa, juste avant que le Président de la République ne quitte le Liban pour poursuivre sa tournée au Moyen-Orient.

JPEG - 279.3 ko
Une partie des instructeurs français entourant le chef de l’Etat et le ministre de la Défense, juste avant qu’ils ne quittent le Liban

Ce DIO, armé par 6 instructeurs venus spécialement du 21ème Régiment d’Infanterie de Marine de Fréjus et placés sous les ordres de l’adjudant Bruno, forme les futurs « tireurs d’élite » des régiments d’intervention l’armée libanaise. Ce stage d’une durée de 4 semaines, au profit de 15 stagiaires issus principalement des différents régiments d’intervention de l’armée libanaise, a débuté le 25 mars et se terminera le 25 avril avec la cérémonie de remise de diplômes. L’entrainement a lieu sur la base aérienne de Rayak, au sein du 2ème régiment d’intervention, et dans les champs de tir de la Bekaa. Cette formation a permis aux instructeurs français de partager avec leurs élèves libanais leur savoir-faire en matière de tir de haute précision et à longue distance.

JPEG - 300.5 ko
Le Président de la République, le ministre libanais de la Défense et le ministre français de la Défense se font présenter les instructeurs et les stagiaires devant leur armement

Cet entrainement s’inscrit dans un cycle de plusieurs stages au profit des régiments d’intervention, qui seront financés et réalisés en 2016 par les armées françaises, avec des équipes de l’armée de Terre française, dans le cadre du soutien de la France aux Forces armées libanaises. Ces stages font partie d’un plan global, visant à renforcer la capacité opérationnelle des unités les plus exposées, comme les forces spéciales et les régiments d’intervention.

JPEG - 263.8 ko
Fraternité d’armes

Ils permettent également de renforcer la connaissance mutuelle entre les militaires français et leurs frères d’armes libanais.

Un 2ème entrainement de ce type est programmé cette année.

Dernière modification : 21/04/2016

Haut de page