Réunion des officiers brevetés de l’École de guerre (8 décembre 2016)

Jeudi 8 décembre, pour la deuxième année consécutive, l’Ambassadeur de France, M. Emmanuel Bonne, a reçu à la Résidence des Pins les officiers brevetés de l’École de guerre de Paris. Libanais ou français, tous ont en partage la langue française et le souvenir d’une scolarité d’excellence à l’École militaire.

Cette réunion annuelle, organisée par la Mission de Défense, rassemble tous les anciens élèves de l’École de guerre présents dans leurs différentes missions sur le territoire libanais.

Le général Pierre de Nortbécourt, chef d’état-major de la FINUL, a prononcé une intervention, fondée sur son expérience opérationnelle récente. Un dîner amical a ensuite réuni à la Résidence des Pins les officiers et leur conjoints.

Comme dans de nombreux domaines, culturels, économiques ou commerciaux, le Liban occupe pour la France une place à part. C’est ainsi que depuis 1965, le Liban a confié à l’École de guerre la formation d’une centaine d’officiers supérieurs. Le nouveau Président de la République, le général Michel Aoun, a d’ailleurs suivi les cours de l’École de Guerre entre 1978 et 1980 et s’était, pour l’occasion, fait représenter par le Dr. Elie Assaf, directeur à la Présidence pour les Affaires sociales et économiques.

Depuis quelques années, la France assure également la formation initiale d’un ou deux jeunes officiers par an à l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr. Cela illustre bien le lien privilégié qui unit les deux pays et la fraternité d’armes qui en résulte.

Dernière modification : 14/12/2016

Haut de page