Remise des insignes de chevalier des Arts et Lettres à Nayla Tuéni, (15 décembre 2014)

JPEG

C’est en présence des membres de sa famille, de la rédaction du Nahar et de très nombreux amis que Nayla Tuéni, directrice générale du prestigieux quotidien fondé en 1933, s’est vu remettre ce mardi 15 décembre par l’Ambassadeur, au nom de la ministre de la Culture et de la Communication, les insignes de chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres, lors d’une cérémonie à la Résidence des Pins.

Dans son allocution, l’Ambassadeur a salué l’engagement et de la journaliste, et de la députée, en évoquant notamment le souvenir de son grand-père, l’homme de presse, homme politique et diplomate Ghassan Tuéni, de sa grand-mère, la poétesse Nadia Tuéni et de son père Gébrane Tuéni, assassiné le 12 décembre 2005. Par cette distinction, c’est aussi au courage et à la liberté de la presse que les autorités françaises ont tenu à rendre hommage.

Allocution de l’Ambassadeur

Dernière modification : 18/12/2014

Haut de page