Sûreté aéroportuaire. Remise des diplômes à l’issue du stage régional de Beyrouth

JPEG

Depuis 2009, l’ambassade de France à Beyrouth et l’Ecole nationale de l’aviation civile de Toulouse ont participé à la création du CERSA, centre d’entraînement et de renforcement en sûreté aéroportuaire. La sûreté aéroportuaire correspond à toutes les mesures prises pour éviter qu’un attentat terroriste se produise dans un aéroport ou à bord d’un avion.

Le projet franco-libanais (2009 – 2013) d’un montant d’1,5 million d’euros (crédits du ministère des affaires étrangères) a permis la formation de formateurs au sein du CERSA provenant de l’armée, des FSI, de la sûreté générale des douanes et de l’aviation civile. Il a également financé la création d’une unité de déminage et d’un groupe cynophile spécialisé dans la recherche des drogues et des explosifs.

Le 20 juin 2014, en présence de l’ambassadeur Patrice Paoli et du directeur général de la sûreté générale Abbas Ibrahim, s’est tenue une cérémonie de clôture d’un stage régional dans le domaine de la détection des faux documents et de la fraude documentaire.

Ce stage auquel participaient des stagiaires jordaniens, irakiens et libyens animé par des formateurs libanais est le 5ème stage régional organisé par le CERSA qui a obtenu au mois d’août 2013 un agrément de l’organisation de l’aviation civile internationale comme centre de formation AVSEC ICAO.

Dernière modification : 17/10/2016

Haut de page