Remise de la mention spéciale du Prix des droits de l’homme de la République française au Centre Libanais des Droits Humains

JPEG

Marie Daunay et Wadih Al-Asmar, représentants du CLDH

Le jeudi 13 mars à 10h30 à la Résidence des Pins, l’Ambassadeur a remis au Centre libanais des droits humains (CLDH) la mention spéciale du Prix des Droits de l’Homme de la République française. Ce Prix, créé en 1988, est destiné à récompenser des actions individuelles ou collectives de terrain, menées en France ou à l’étranger, sur deux thématiques identifiées chaque année.

Pour l’édition 2013, les deux thèmes qui ont été retenus sont l’accompagnement et la prise en charge des personnes déplacées internes et la protection des droits de l’homme dans les lieux de privation de liberté. Le CLDH a été récompensé pour son travail d’assistance aux détenus vulnérables dans les prisons libanaises par les membres de la Commission nationale consultative des droits de l’homme. Ils ont salué la qualité du travail et la pertinence de l’action de l’association.

La remise de prix a été suivie par une table-ronde réunissant des ONG, des institutions libanaises (Forces de sécurité intérieure, Sûreté générale, ministère de la Justice, etc.), des représentants des agences des Nations Unies (Bureau du Haut-commissaire aux droits de l’Homme, UNRWA, Unicef, UNHCR et UNODC) et des représentants des ambassades. Cette table-ronde a permis de faire un point sur la situation sur les lieux de détention au Liban et sur la question de l’accès aux détenus vulnérables. Elle s’est tenue de 11h à 12h30. Le Centre Libanais des Droits Humains en a assuré la modération.

JPEG

Participants à la table ronde

Dernière modification : 17/07/2014

Haut de page