Présentation du secteur artistique et audiovisuel

1/ La coopération artistique

L’offre culturelle à Beyrouth est extrêmement variée, grâce à des structures et des acteurs très dynamiques. L’Institut français du Liban est un acteur essentiel de la vie culturelle libanaise.
La coopération dans le secteur artistique est une composante importante et visible de notre action dans toutes les régions du Liban ; elle revêt les enjeux suivants : soutien aux structures culturelles libanaises et à la création libanaise francophone, diffusion des productions artistiques françaises, aide à la professionnalisation des opérateurs culturels, renforcement des formations artistiques.

Ainsi, tout au long de l’année, l’Institut français du Liban est présent à la fois par sa programmation et par son soutien à la programmation de ses partenaires. Cette présence continue assure la diffusion et la promotion de la création artistique française et francophone au Liban, en mettant l’accent sur la pluridisciplinarité (théâtre, danse, musiques, cinéma, arts de la rue, art contemporain...), au sein de ses espaces (salle et théâtre Montaigne, CCF en région), dans les institutions culturelles à Beyrouth et en province et lors de tous les festivals nationaux et internationaux.

Dans le domaine du cinéma, l’Institut français du Liban est l’un des principaux soutiens financiers de la seule salle de cinéma art et essai de Beyrouth, le Metropolis, et organise dans cette salle ses événements majeurs : rétrospectives de cinéma français, festival de documentaires (Écrans du réel), reprise de la Semaine de la Critique du Festival de Cannes, Semaine Arte, festival de courts métrages etc.

De manière générale, le poste assure une mission de veille dans les secteurs de la création artistique et cinématographique libanaise, afin d’accompagner les partenaires culturels dans leur démarche de production et de diffusion, de mettre en place de nouveaux projets, et de promouvoir un environnement francophone.

Sites français : www.institutfrancais.com / www.latitudefrance.org / www.culture.gouv.fr /
www.unifrance.org / www.cnc.fr / www.diplomatie.gouv.fr

2/ L’audiovisuel et les nouveaux médias

Le poste soutient activement les nouveaux médias au Liban en organisant des conférences à destination des journalistes et blogueurs libanais et en soutenant plusieurs initiatives ayant trait à Internet (webdocumentaires, mutations de la presse papier vers le net..). La formation des journalistes est également un axe fondamental de la coopération mise en place par le Poste. Pendant quinze ans, le Poste a soutenu le Master francophone de journalisme de l’Université libanaise qui a formé plus de 200 journalistes francophones, en partenariat avec le CFPJ et l’IFP. Des formations continues, en partenariat avec des universités et des médias, ont déjà eu lieu à Beyrouth, notamment sur le journalisme web, et sont appelées à se développer pour toucher un maximum de professionnels des médias libanais.
L’Ambassade soutient également Radio Liban (96.2), la radio publique libanaise qui propose des programmes culturels de qualité et diffuse, douze heures par jour, les émissions de Radio France internationale.
Sites français : www.rfi.fr/www.tv5.org/www.france24.com

3/ Le livre

Le Liban est depuis longtemps un partenaire privilégié dans le domaine du livre, par sa position dynamique sur le marché du livre du monde arabe et par l’importance qu’y tiennent l’édition et la librairie en langue française. A partir de ce constat, l’Institut français applique sa politique de promotion du livre et du débat d’idées selon trois axes :

  • Aide à l’édition - profitant du grand nombre de maisons d’édition actives à Beyrouth, la politique d’aide à la traduction et à la cession de droits permet de diffuser en arabe la création intellectuelle française en littérature et en sciences humaines ainsi que la production de livres jeunesse ;
  • Bibliothèques - le réseau des huit médiathèques de l’Institut français s’adresse au grand public autant qu’aux écoles et aux familles (50% des prêts sur les livres jeunesse), présente un fonds de livres, revues, musiques et films riche en nouveautés, qui reflète la vie intellectuelle et artistique française et offre une ouverture sur le monde. Le Poste participe également au développement des bibliothèques publiques libanaises par des actions de formation et de professionnalisation, en lien avec le Ministère de la culture libanais ;
  • Salon du livre francophone - En dehors des rencontres d’auteurs, expositions et tables rondes organisées au cours de l’année, c’est la participation au Salon du livre francophone de Beyrouth, événement majeur de la vie culturelle libanaise, qui met en lumière l’activité de l’Institut français dans le domaine du livre. Partenaire privilégié du Salon, l’Ambassade invite des auteurs, organise une majorité des événements culturels du Salon (en lien avec les libraires et éditeurs libanais).

Principaux partenaires en France : IF Paris, BIEF , CNL
Principaux partenaires au Liban : Ministère de la culture, Syndicat des importateurs de livres, Goethe Institut

Dernière modification : 07/07/2011

Haut de page