Présentation de la Mission de défense

Offre de stage à la Mission de défense

Tous les postes de stagiaires à la Mission de défense sont honorés jusqu’au 31 décembre 2017. Plus aucune candidature ne sera étudiée avant le 1er semestre 2018.

JPEG

Organigramme

PNG

La mission de défense est dirigée par un officier supérieur qui a le titre et la fonction d’attaché de défense près l’ambassade de France. Il est également le chef du détachement de coopération et de défense.
L’attaché de défense a sept collaborateurs principaux sous son autorité :
• Un officier adjoint
• Trois officiers coopérants militaires techniques en place auprès de l’armée libanaise
• Trois assistants dans les principaux domaines d’action (coopération-stages, survols d’aéronefs d’état français, administration, budget)

Attributions de l’Attaché de Défense

Nommé par le Ministre de la Défense, l’attaché de défense est principalement subordonné à la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS), mais il reçoit également des instructions de différents organismes du ministère de la Défense (dont, naturellement, l’Etat-major des Armées), mais aussi du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international à travers sa Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD). Sous l’autorité de l’Ambassadeur, il dirige la mission de défense et en coordonne l’action.

Missions de l’Attaché de défense

L’attaché de défense doit soutenir, faire connaître et justifier la politique de défense de la France, mettre en valeur les capacités de ses forces, leurs activités et leurs équipements.
L’attaché de défense remplit auprès de l’ambassadeur le rôle de conseiller et d’expert des questions de défense, et apporte son concours aux actions de prévention ou de gestion des crises.
L’attaché de défense promeut et anime les relations militaires bilatérales. Il pilote les actions de coopération ou d’assistance militaire au profit des forces armées libanaises ; au Liban, les grands axes de cette coopération sont les suivants :
• amélioration du niveau opérationnel des FAL par l’envoi au Liban de détachements d’instruction opérationnelle (DIO)
• formation au travers de stages de tous niveaux en France
• promotion du français en milieu militaire en coordination avec l’Institut Français du Liban
• conseil à l’armée libanaise (doctrine, planification...)
• formation au déminage humanitaire.

L’attaché de défense concourt enfin à la promotion de l’industrie française de défense, ainsi qu’au développement et à l’animation de la coopération en matière d’armement et d’équipements en fonction des besoins exprimés par l’armée libanaise.

Dernière modification : 02/11/2016

Haut de page