Nationalité

I. Les demandes d’acquisition de la nationalité française à l’étranger

Les informations concernant la constitution des dossiers et les listes de documents ne sont pas communiquées par téléphone.

Il est donc indispensable de se déplacer ou d’écrire au Consulat Général de France à Beyrouth pour obtenir toute information relative à la nationalité.
(admin-francais.beyrouth-fslt@diplomatie.gouv.fr)

II. Les déclarations acquisitives de la nationalité à raison du mariage pour les résidents à l’étranger :

Le conjoint étranger d’un ressortissant français peut acquérir la nationalité française par déclaration après un délai de 5 ans à compter du mariage, à condition que la communauté de vie n’ait pas cessé entre les époux et que le conjoint français ait conservé sa nationalité.

Ce délai est ramené à 4 ans si le conjoint français apporte la preuve qu’il a été inscrit sur le registre des Français établis hors de France avant son mariage et qu’il n’y a pas eu d’interruption dans son immatriculation consulaire.

Documents et formulaires :

Pour tous renseignements :
francais.beyrouth-cslt@diplomatie.gouv.fr ou par téléphone au service de la nationalité l’après-midi de 14h00 à 16h15 au 01 420100 sauf le mercredi.

III. Certificat de nationalité française

Pour obtenir un certificat de nationalité française si vous êtes nés à l’étranger de parents français et que vous résidez à l’étranger, vous devez vous adresser personnellement au :

Service de la nationalité des français nés et établis hors de France, 30, rue du Château des rentiers, 750647 Paris cedex 13
Il accueille uniquement sur rendez-vous pris par téléphone de 09h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30 ou par courriel  : Téléphone : 01.44.32.92.62 / 01.44.32.92.63

Liste des documents nécessaires

Si vous êtes nés en France, vous devez faire votre demande auprès du tribunal d’instance compétent.

IV. Personnes nées en France de parents étrangers (pour information) :

NB : Ces dossiers ne sont pas traités par les services consulaires à l’étranger

Le fait d’être né en France de parents étranger ne suffit pas pour obtenir la nationalité française. Il faut remplir certaines conditions.

Depuis le 1er septembre 1998, tout enfant né en France de parents étrangers acquiert la nationalité française à sa majorité (18 ans) si à cette date :

  • il a sa résidence en France
    et
  • s’il a eu sa résidence habituelle en France pendant une période continue ou discontinue d’au moins cinq ans, depuis l’âge de onze ans.

Pour ces personnes l’acquisition avant la majorité de la nationalité française est possible sous certaines conditions

Enfin, il existe la faculté de refuser la nationalité française à conditions d’apporter la preuve de la possession d’une autre nationalité. La déclaration doit être souscrite entre 17 ans et demi et 19 ans.

Les déclarations anticipées ou les refus doivent être souscrits au tribunal d’instance compétent pour le lieu de résidence en France.

Dernière modification : 08/12/2016

Haut de page