Liban - déclaration du porte-parole du ministère français des Affaires étrangères"

La France prend acte de la démission du Premier ministre, M. Najib Mikati, qui survient dans un contexte de blocage politique préoccupant. Nous tenons à saluer ses efforts, aux côtés
du Président Michel Sleimane, pour préserver la stabilité du Liban et épargner au pays les retombées négatives de la crise syrienne, ainsi que son engagement dans la lutte contre
l’impunité.

Dans le contexte difficile que traverse le Liban, il est essentiel que la continuité des institutions soit assurée afin d’éviter un vide gouvernemental et législatif. Il est dans l’intérêt
du Liban que les délais constitutionnels et légaux pour l’organisation des élections législatives et l’entrée en fonction du nouveau parlement soient respectés.

Nous réitérons notre plein soutien au dialogue et à toutes les démarches qui permettent de
rassembler les Libanais et de les amener vers l’entente et le compromis.
.

Dernière modification : 10/02/2016

Haut de page