Liban - Déclaration du Porte-parole du Quai d’Orsay (4 septembre 2015)

Au point de presse du 4 septembre, le Porte-parole du ministère français des Affaires étrangères et du Développement international a répondu à la question suivante :

"Q – Que pouvez-vous nous dire sur la situation au Liban et quelle est votre position vis-à-vis de ces jeunes qui manifestent contre la classe politique, contre la corruption, contre la mauvaise gestion du pays ?

R - Nous sommes toujours extrêmement attentifs à la situation du Liban et aux évolutions de la société libanaise. Nous sommes toujours attachés à la stabilité du Liban, à son intégrité territoriale et nous suivons avec beaucoup d’attention ces événements.

Le conseil de sécurité s’est réuni le 2 septembre sur le Liban et, dans une déclaration à la presse, il a notamment rappelé son soutien au gouvernement libanais et au Premier ministre Tammam Salam, ainsi que la nécessité pour le parlement libanais de se réunir et d’élire un président dès que possible pour mettre fin à l’instabilité institutionnelle.

La France salue les initiatives prises afin de favoriser le dialogue entre les Libanais en vue d’apporter des solutions concrètes à la crise politique et aux difficultés qu’ils affrontent. Nous saluons à ce titre l’initiative du président du Parlement Nabih Berry."

Le même jour, le Chargé d’affaires était reçu au Grand Sérail, avec les autres chefs de mission des ambassades de l’Union européenne, par le Premier ministre Tammam Salam. Cette rencontre a permis d’exprimer le soutien de l’Union européenne au Premier ministre dans ses efforts pour maintenir le gouvernement stable et viable à la lumière de l’impasse politique persistante et du vide présidentiel.

Dernière modification : 10/02/2016

Haut de page