Les ambassadeurs du P5 et la Coordonnatrice spéciale de l’ONU s’entretiennent avec Tammam Salam - 15 septembre 2016

Les ambassadeurs de France, de la République populaire de Chine, de la Fédération de Russie, du Royaume-Uni, des États-Unis, ainsi que la Coordonnatrice spéciale des Nations Unies pour le Liban ont rencontré ce matin le Premier ministre Tammam Salam et ont réaffirmé leur ferme soutien au maintien de la stabilité et de la sécurité du Liban.

Les ambassadeurs et la Coordonnatrice spéciale ont salué les efforts du Premier ministre pour gouverner dans des circonstances de plus en plus difficiles. Ils ont également exprimé leur soutien permanent à ses efforts. Ils ont appelé toutes les parties libanaises à œuvrer avec responsabilité dans l’intérêt national, pour permettre aux institutions gouvernementales de fonctionner efficacement. Ils les ont également exhortées à veiller à ce que les décisions cruciales soient prises, à l’heure où le pays fait face à des défis sécuritaires, économiques, sociaux et humanitaires croissants.

Rappelant la déclaration du Président du Conseil de sécurité des Nations Unies du 22 juillet, les ambassadeurs et la Coordonnatrice spéciale ont exprimé leur inquiétude face à la vacance présidentielle qui dure depuis vingt-sept mois et qui continue d’engendrer des blocages au sein du Conseil des ministres, entravant la capacité du Parlement à faire passer des législations cruciales. Ils ont exhorté tous les dirigeants libanais à mettre de côté leurs différences dans l’intérêt plus large du Liban et de son peuple, de faire preuve de responsabilité et de flexibilité, et de convoquer en urgence une session parlementaire afin de procéder à l’élection d’un président.

Les ambassadeurs et la Coordonnatrice spéciale ont réitéré les précédents appels du Conseil de sécurité à toutes les parties à adhérer à la politique de distanciation du Liban, conformément à la Déclaration ministérielle du gouvernement actuel et à la Déclaration de Baabda du 12 juin 2012. 

Les ambassadeurs et la Coordonnatrice spéciale ont abordé avec le Premier ministre la question des prochaines élections législatives. Ils attendent avec intérêt la tenue dans les temps des élections de 2017, qui permettra de renforcer la stabilité du Liban, et de préserver et de renouveler le caractère démocratique de la République libanaise. Ils se sont félicités de l’intention du gouvernement libanais de prendre des mesures nécessaires pour que les élections se tiennent dans les délais.

Les ambassadeurs et la Coordonnatrice spéciale attendent avec impatience les prochaines réunions du sommet sur la migration et les réfugiés dans le cadre de la 71ème Assemblée générale des Nations Unies. Reconnaissant le rôle unique du Liban dans l’accueil des réfugiés, ils ont encouragé le gouvernement libanais à faire preuve de leadership à l’échelle internationale et à présenter des propositions constructives à cet égard.

Dernière modification : 15/09/2016

Haut de page