La France présente cette année encore au salon Project Lebanon 2016 (Beyrouth du 31 mai au 3 juin 2016)

La France fête cette année sa neuvième participation à Project Lebanon.Avec une vingtaine d’entreprises présentes, cette participation témoigne de l’intérêt porté par les professionnels français du bâtiment et des travaux publics (BTP), de la construction, du second œuvre ou de l’énergie à cet événement,unique salon libanais du BTP.

Organisé par le bureau de Business France Liban, en collaboration avec le MEREF, le Pavillon France, sous la marque « Creative France », s’inscrit dans la durée et montre l’importance de ce rendez-vous annuel.

Le Pavillon France, le plus grand pavillon étranger du salon, se distingue par le caractère innovant et diversifié de l’offre et du savoir-faire de ses exposants dans des domaines divers couvrant le bâtiment, les études et la surveillance, l’ingénierie, les matériaux de construction, les produits d’éclairage LED, l’automatisation des ouvertures et les fermetures des bâtiments, les produits domotiques, les alarmes intrusion et la gestion d’énergie sans fil, les véhicules utilitaires, les vélos aquatiques, la pose et le tirage de câbles, les coffres forts, les chambres-fortes, les serrures, les équipements de soudure et les outils chauffants, la sécurité et les équipements liés à la circulation et enfin les services bancaires et d’assurance.

La France figure parmi les tous premiers partenaires commerciaux du Liban. Le volume des échanges commerciaux bilatéraux est supérieur au milliard de dollars. En 2015, la France était le quatrième fournisseur du Liban avec 6% de parts de marché.

Les entreprises françaises, en particulier les PME, occupent aujourd’hui des positions solides au Liban. Ce sont elles qui constituent une très large part des exportations françaises vers le Liban. Le Liban est aussi un marché ouvert et intégré au reste du monde, accessible. Il se présente comme une plate-forme d’affaires offrant un accès privilégié aux marchés de la région ou d’Afrique. Le Liban devient alors une source d’opportunités, preuve supplémentaire de l’importance de la participation française à ce salon.

Dernière modification : 30/05/2016

Haut de page