La France livre 5000 gilets pare-balles à l’armée libanaise

PNG

Lors d’une cérémonie à Yarzé le 10 juillet, le général Nabil Abou Haidar représentant le commandant en chef de l’armée libanaise, le général Jean Qahwagi, a reçu des mains de l’attaché de défense français, le colonel Philippe Petrel, 5000 gilets pare-balles pour une valeur totale de 4 400 000 euros.

Cette donation est à l’image du soutien que la France apporte à l’armée libanaise : un soutien marqué du sceau du pragmatisme et de l’efficacité.
De la sorte, de nombreuses unités de l’armée libanaise pourront prochainement être équipées de ces gilets, qui apporteront une protection supplémentaire aux soldats amenés à s’interposer parfois au péril de leur vie.

Notre relation bilatérale de défense ne se limite pas aux cessions de matériels. La coopération de défense française au Liban atteint un montant annuel, hors donations, de plus d’1 million d’euros . Elle met l’accent sur les transferts de compétence et de savoir-faire opérationnels. Les activités principales sont la formation de militaires libanais (170 stagiaires par an, formés en France et au Liban, dans divers domaines tels que le déminage, le combat en montagne ou en zone urbaine), la simulation opérationnelle et l’enseignement du français.
Les priorités en 2012 sont le projet de création d’un centre de formation au déminage humanitaire au Liban ou la coopération dans le domaine du combat en zone urbaine, notre coopération de défense se veut pratique et en phase avec les besoins logistiques et opérationnels exprimés par les FAL.

Dernière modification : 24/08/2015

Haut de page