La France aux côtés de l’Armée de l’air libanaise.‎

‎ ‎ JPEG

Dans le cadre de sa coopération bilatérale avec le Liban, la France contribue au renforcement ‎des capacités opérationnelles des Forces armées libanaises (FAL). Dernièrement cette ‎contribution s’est faite sous la forme d’une cession gracieuse de pièces détachées à l’Armée de ‎l’air libanaise pour aider à la maintenance de ses hélicoptères Gazelle et Puma. ‎

Le vendredi 15 février, pour marquer cet événement, Patrice Paoli, ambassadeur de France au ‎Liban, a été reçu à l’état-major de l’Armée de l’air libanaise par le chef d’état-major, le général ‎d’aviation Ghassane Chahine et de hauts responsables en charge de l’équipement des FAL.‎

Contribuant à une meilleure disponibilité de ces hélicoptères, cette cession répond au besoin ‎de mobilité des FAL dont les unités, engagées actuellement dans de très nombreuses missions, ‎doivent être en mesure d’intervenir rapidement sur l’ensemble du territoire libanais pour ‎préserver la sécurité et la paix du pays. ‎

Outre ce volet matériel, la coopération militaire de la France avec le Liban passe aussi par des ‎actions de formation au profit des personnels des FAL. Dans ce cadre, des militaires libanais ‎sont envoyés en stage en France, tandis que des détachements d’instruction viennent ‎également de France au Liban pour conduire des stages, par exemple dans le domaine du ‎combat en montagne ou du déminage. Fruit de cette coopération dans le domaine du ‎déminage, cette année 2013 verra la création du Centre de formation au déminage humanitaire ‎du Liban, un projet conduit par le Centre libanais d’action contre les mines, avec un soutien ‎français dans les domaines du matériel et des programmes d’instruction. Un officier de ‎coopération français sera affecté à ce centre dès l’été 2013.‎

Comme en a témoigné la présence le vendredi 15 février, du général Delort-Laval, chef d’état-‎major de la FINUL et REPFRANCE, il convient de mentionner aussi les actions de ‎coopération menées par le contingent français de la FINUL au profit des unités FAL ‎déployées au sud du Litani, ainsi que les missions opérationnelles conjointes menées par les ‎soldats libanais et français en zone FINUL. ‎

Dernière modification : 24/08/2015

Haut de page