L’Ambassadeur remet à Naaman Khoury les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

Monsieur le Directeur, cher Naaman,

C’est une grande joie de vous accueillir ce soir à la Résidence des Pins, entouré de votre famille, de vos amis et de vos proches, pour vous remettre les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur. Cette cérémonie est l’occasion de vous rendre un hommage mérité et de célébrer les liens d’amitié entre nos deux pays au développement desquels vous avez apporté votre contribution.

Permettez-moi, Monsieur le Directeur, cher Naaman, comme c’est l’usage, de retracer brièvement votre parcours, marqué par l’excellence et l’amitié pour la France.

Diplômé de l’Ecole Centrale de Paris et titulaire d’un doctorat en sciences économiques de l’Université Paris II, vous avez commencé votre carrière en France au sein de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE). Vous avez ensuite exercé le métier d’économiste au sein d’une de nos plus importantes entreprises publiques, Electricité de France. Enfin, vous avez travaillé pendant deux ans au sein de l’Observatoire Français des Conjonctures Economiques (OFCE), où vous avez notamment produit des analyses détaillées de l’économie française et de ses perspectives. Nous connaissons la qualité de travaux produits par l’OFCE et par vous-même dans ce cadre en particulier.

En 1994, vous êtes revenu au Liban pour intégrer la Banque du Liban en tant que Directeur du Département des Statistiques et des Recherches Economiques. A ce poste, vous êtes aujourd’hui une personnalité reconnue du monde économique libanais et constituez l’un des piliers de cette institution respectée pour son expertise et son efficacité. Vos qualités humaines, vos compétences et votre engagement au service de votre pays et de l’économie libanaise y sont reconnus de tous.

Les travaux de recherche que vous avez menés, tant au sein de l’INSEE que d’EDF, de l’OFCE ou de la Banque du Liban vous ont également permis de nourrir votre réflexion économique et de publier des ouvrages dans le domaine de la théorie monétaire tels que « Le défi de l’or », préfacé par Henri Guitton, « La théorie des biens monétaires » ou « Le marché de la confiance ».

Enfin, au-delà de votre parcours professionnel, vous avez su, au cours des années passées, illustrer votre engagement pour votre pays et ses régions rurales. Dans ce cadre, vous avez notamment participé activement à plusieurs camps de l’Office de développement social pour l’amélioration des infrastructures des villages libanais. Je salue cet engagement citoyen.

Français, francophone et francophile, vous êtes resté proche de notre pays en participant notamment à de nombreuses études en liaison avec l’INSEE et la Banque de France. Au fil des années, vous avez toujours été un partenaire particulièrement précieux de cette ambassade, avec laquelle vous entretenez une collaboration étroite en partageant avec notre Service Economique Régional votre fine analyse de la situation économique du Liban. Vous constituez ainsi pour nos deux pays un relais particulièrement fidèle et méritez très largement d’être remercié pour l’ensemble de votre action en faveur du rayonnement de notre pays.

J’ajouterai enfin un mot sur une de vos qualités les plus grandes : votre modestie. Ce soir, j’ai un peu l’impression que nous sommes allés vous débusquer. C’était à nos yeux une évidence et une nécessité.

Pour l’ensemble des raisons que j’ai citées et pour la constance de votre engagement en faveur des relations entre la France et le Liban, le Président de la République française a en effet décidé de vous distinguer en vous élevant au grade de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur.

Monsieur Naaman Khoury, au nom du Président de la République française, et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons Chevalier de la Légion d’honneur.

Dernière modification : 10/02/2016

Haut de page