Discours à l’assemblée générale de l’Union des Français de l’étranger - 26 janvier 2013

Monsieur le président de l’Union des Français de l’étranger - représentation du Liban, cher Jean-Louis Mainguy,
Madame le sénateur des Français établis hors de France, chère Christiane Kammermann,
Monsieur le sénateur des Français établis hors de France, cher Jean-Pierre Cantegrit,
Monsieur le conseiller élu à l’assemblée des Français de l’étranger, cher Marcel Laugel,
Mesdames et Messieurs, chers amis,

Je suis très heureux de participer aujourd’hui à votre assemblée générale annuelle.

C’est pour moi l’occasion de redire, devant vous tous réunis ici, devant votre président et devant votre fondatrice, toute l’estime dans laquelle je tiens votre association et son action au service de nos compatriotes, avec une constance que plus de vingt d’existence n’ont jamais démentie.

Vous accomplissez au sein d’un paysage associatif français dans le pays une mission importante auprès des Français du Liban qui contribue à la cohésion de notre communauté et au renforcement des liens de solidarité en son sein, en rendant de nombreux services sur le terrain et en mettant au centre de votre action des valeurs de solidarité et de générosité.

L’action de l’UFE soutient efficacement celle de l’État. Je veux citer deux domaines :

- celui de l’enseignement ; le dispositif de bourses scolaires qui facilite l’accès au réseau des 39 établissements homologués de l’AEFE (le premier au monde) à près d’un jeune sur cinq ;

- celui de l’aide sociale : les allocations de solidarité permettent à plus de 300 compatriotes de faire face aux difficultés de la vie.

En participant aux commissions consulaires, aux côtés de vos élus, vos représentants font bénéficier l’État de la connaissance intime que vous avez de la communauté : c’est la garantie de plus de justice et de plus d’efficacité.

Plus généralement, l’UFE-représentation du Liban répond toujours présent quand il s’agit de la France et des Français : ainsi en 2012, avez-vous été présents pour tenir des bureaux de vote.

Pour tout cela, soyez remerciés.

Chers amis,

Un mot sur votre sécurité. Plus qu’une préoccupation essentielle, c’est une priorité pour les autorités françaises.

La situation régionale, la situation intérieure du Liban, les engagements de la France et la perception dont ils peuvent faire l’objet par certains acteurs de la scène libanaise ou régionale sont autant de facteurs qui peuvent influer sur la sécurité de nos intérêts ou de nos ressortissants.

Je tiens à vous assurer que nous sommes mobilisés et en alerte, en permanence, pour vous.

Monsieur le Président, cher Jean-Louis Mainguy, sachez combien j’apprécie votre mobilisation personnelle, votre passion pour la France et pour les Français du Liban ; un grand merci à vous.

Cette année est pour l’UFE-représentation du Liban une année particulière puisque je crois comprendre que vous allez procéder à l’élection d’un nouvel conseil d’administration. Je vous souhaite donc de fructueux travaux et une belle assemblée générale.

Laissez-moi pour finir former des vœux, pour chacune et chacun de vous, pour vos proches, pour ceux que vous aimez, et aussi pour la France et pour le Liban, pour une belle, heureuse et pacifique année 2013.

Je vous remercie.

Dernière modification : 27/06/2013

Haut de page