Deuxième concours de la langue et de la culture françaises au sein de l’Armée libanaise

Pour la deuxième année consécutive, la mission militaire près l’ambassade de France au Liban organise un concours de la langue et de la culture françaises au sein de l’armée libanaise.
Quelque 9000 soldats libanais de tous rangs ont participé aux épreuves, qui se sont déroulées dans les casernes les 16, 18 et 21 février 2011.

L’objectif de ce concours est de promouvoir l’utilisation de la langue française au sein de l’armée libanaise. Outre les cadeaux individuels pour les gagnants, des prix collectifs sont décernés permettant notamment d’équiper ou de moderniser des salles de formation. Les récompenses sont fournies grâce à un partenariat public-privé par des entreprises françaises implantées au Liban ou des entreprises libanaises,

Les prix seront remis le 1er avril à la résidence des Pins par
l’ambassadeur de France et par le général de corps d’armée Clément-Bollée, directeur de la coopération de sécurité et de défense au ministère des Affaires étrangères et européennes, en présence de hauts représentants de l’armée libanaise.

Lors de la première édition du concours en 2010, quelques 5000 militaires libanais, soit 10% de l’effectif des FAL, avaient participé au concours.

La langue française est un instrument de travail au sein des FAL. Pour mémoire la langue de travail de la marine libanaise est le français. Le concours est organisé par les deux coopérants militaires techniques français insérés au sein de l’armée libanaise. En 2010, plus de 1500 militaires libanais ont suivi un enseignement de français. Un stage d’instructeur de français a été organisé au sein de la mission culturelle française. 75 militaires ont obtenu un Diplôme d’études de langue française ( DELF) et 700 militaires ont obtenu un certificat militaire de langue française (CMLF). Cette coopération linguistique permet de renforcer et de faciliter la coopération militaire franco-libanaise."

Dernière modification : 23/02/2011

Haut de page