Déplacement de l’ambassadeur de France dans le caza du Chouf (4 mai 2016)

JPEG

L’ambassadeur de France au Liban, M. Emmanuel Bonne, s’est rendu dans le caza du Chouf mercredi 4 mai, dans le cadre de ses déplacements dans les différentes régions libanaises.

Emmanuel Bonne s’est entretenu avec la caïmacan du Chouf, Mme Marlène Kahwagi, au sérail de Beiteddine. Cet entretien a été l’occasion pour l’ambassadeur d’exprimer l’attachement et le soutien de la France au Liban, à ses institutions et au bon fonctionnement du processus électoral en cette période d’élections municipales.

Cette visite lui a également permis de rencontrer des personnalités institutionnelles, politiques et religieuses lors d’un déjeuner offert par Walid Joumblatt à Moukhtara, en présence notamment des députés et de présidents des municipalités de la région.

Ce déplacement a comporté un important volet éducatif. L’ambassadeur s’est rendu à l’école Saint-Antoine et à l’école du Bon Pasteur à Hammana. Ces deux établissements ont obtenu le label CELF (certification des enseignants en langue française). Cela témoigne de leur engagement à contribuer de manière active à l’avenir de la francophonie au Liban où le français constitue, dans l’ensemble du système scolaire, la deuxième langue d’enseignement après l’arabe. Des élèves de ces deux écoles, qui sont d’importants partenaires de l’Institut français de Deir el Qamar, ont d’ailleurs récemment remporté le Prix d’honneur du festival de poésie organisé dans la ville française de Mâcon.

Dans l’après-midi, l’ambassadeur a eu, à la Bibliothèque nationale de Baakline, de riches échanges avec de jeunes acteurs activement impliqués dans la société civile. La rencontre a permis d’évoquer les initiatives de l’association DPNA (Association de développement de l’homme et de l’environnement) qui travaille en partenariat avec plusieurs ONG locales à des programmes visant à promouvoir la protection de l’environnement, le vivre-ensemble et la culture de la paix.

La journée s’est achevée à l’Institut français de Deir el Qamar où l’ambassadeur a rencontré la communauté française du Chouf. Cette réception a permis à Emmanuel Bonne de rappeler combien les Français du Chouf tiennent à prendre toute leur part au développement de la région en même temps qu’à la relation bilatérale.

Dernière modification : 05/05/2016

Haut de page