Déclaration duporte-parole, point de presse du 11 avril 2007

(Après la lettre transmise hier à l’ONU par le Premier ministre libanais, pensez-vous que les conditions sont désormais réunies pour créer un tribunal international sous chapitre VII ?)
Nous avons pris connaissance de la transmission d’une lettre du Premier ministre libanais Fouad Siniora, au nom du gouvernement libanais, au Secrétaire général des Nations unies. Il revient désormais au Secrétaire général d’y donner suite.
Sur la question de la création du tribunal à caractère international, notre position a été exprimée à plusieurs reprises par le Président de la République. Nous souhaitons qu’un accord entre tous les Libanais permette la création effective de cette juridiction. Toutefois, en cas de persistance du blocage dans sa mise en place, la France, comme membre permanent du Conseil de sécurité, estime que la communauté internationale devra assumer ses responsabilités.

Dernière modification : 11/04/2007

Haut de page