Déclaration du porte-parole, point de presse du 9 janvier 2007

Je rappelle les termes du communiqué du ministère des Affaires étrangères et européennes diffusé hier soir :

Début de citation : "La France condamne avec la plus grande fermeté l’attentat qui a visé aujourd’hui des soldats, notamment irlandais, du contingent espagnol de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) et qui a fait deux blessés.
"La France renouvelle tout son appui à la FINUL qui effectue une mission remarquable au Sud-Liban et joue, de ce fait, un rôle stabilisateur essentiel dans cette zone.

"De la même manière, la France condamne avec vigueur toutes les actions qui auraient pour effet de mettre en péril la cessation des hostilités entre Israël et le Liban, ainsi que la sécurité et la stabilité du Liban, notamment les tirs de roquettes contre le territoire israélien et les violations de la Ligne bleue. Nous appelons ainsi toutes les parties concernées à la plus grande retenue.

"Dans ces circonstances difficiles, le Liban a plus que jamais besoin d’un président. La France rappelle son appui à la démarche en cours de la Ligue arabe pour parvenir à une sortie de la crise institutionnelle actuelle." Fin de citation.

Dernière modification : 10/01/2008

Haut de page