Déclaration du porte-parole, point de presse du 8 novembre 2007

(Bonjour, Elias Masboungi de l’Orient Le Jour. L’envoi de proches collaborateurs du président Sarkozy à Damas et, demain vendredi, à Beyrouth, signifie-t-il que l’Elysée prend le dossier de la présidentielle libanaise en main ? Cela change-t-il quelque chose pour le ministre Bernard Kouchner et son équipe ? Le ministre compte-t-il se rendre au Liban avant le scrutin ?)

Ces déplacements se font en étroite concertation entre l’Elysée et le Quai d’Orsay. Le secrétaire général de l’Elysée sera d’ailleurs accompagné à Beyrouth par le conseiller du ministre en charge du dossier. Quant au ministre, il a manifesté à plusieurs reprises sa disponibilité à revenir au Liban avant le scrutin si cela était utile./.

Dernière modification : 12/11/2007

Haut de page