Déclaration du porte-parole, point de presse du 28 mars 2007

La France salue l’adoption à l’unanimité, le 26 mars 2007, de la résolution 1748 du Conseil de sécurité des Nations unies, qui prolonge jusqu’au 15 juin 2008 le mandat de la Commission d’enquête internationale sur la mort de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri.
Le Conseil de sécurité manifeste ainsi une nouvelle fois son unité et sa détermination à ce que la Commission puisse poursuivre ses travaux dans la stabilité et les mener à leur terme.
La France tient, une nouvelle fois, à affirmer son plein soutien à la Commission d’enquête internationale et à son chef, le juge Serge Brammertz.

Dernière modification : 28/03/2007

Haut de page