Déclaration du porte-parole, point de presse du 23 mai 2008

(Nous confirmez-vous que le ministre ira au Liban dimanche ?)

Oui.

(Quelles sont les personnes que le ministre va être amené à rencontrer lors de son déplacement au Liban ?)

Nous vous ferons connaître dès que possible la liste de ces personnes. Dans ce type de déplacement, beaucoup de choses se décident sur place, informellement ou formellement.

(Est-ce que le président de la République s’est exprimé ?)

Le président de la République s’est exprimé avant-hier. Il a salué l’accord en soulignant qu’il ouvre la voie à la consolidation de la paix civile et au retour au fonctionnement normal des institutions libanaises. Notre voix a été claire et très forte pour saluer l’accord et saluer les efforts de tous.

J’ajoute qu’il y a maintenant une déclaration du Conseil de sécurité des Nations unies qui montre que l’ensemble de la communauté internationale salue cet accord. Celui-ci va se traduire notamment par l’élection d’un président dimanche. Nous avons salué les efforts de la Ligue arabe, en particulier de l’émir et du Premier ministre du Qatar, mais aussi de nombreux ministres arabes des Affaires étrangères.

(Est-ce que le ministre a reçu une invitation et si oui qui l’a invité ?)

M. Nabih Berri, le président du Parlement.

(Juste après cet accord, est-ce que vos réserves pour la reprise du dialogue avec Damas sont aujourd’hui anachroniques ?)

J’ai répondu il y a deux jours : ’’Il est trop tôt pour répondre à cette question’’. Aujourd’hui je vous dis : "nous allons voir ce qui se passe dimanche et nous aurons certainement très vite la possibilité de répondre à cette question.’’

(Est-ce que l’on peut espérer une concrétisation du soutien de la France, qui pourrait entraîner l’Europe à partir de juillet prochain dans un plan d’aide au Liban, notamment l’application de ce qui a été décidé pendant la conférence de Paris III ?)

Nous continuons dans la même ligne. Nous saluons aujourd’hui dans cet accord un pas politique très important. Pour le reste, on s’inscrit dans la suite de Paris III. Nous avons encore un peu de temps d’ici le 1er juillet.

Dernière modification : 24/05/2008

Haut de page