Déclaration du porte-parole, point de presse du 29 avril 2008

(Il règne depuis quelques jours un certain optimisme dans les milieux politiques libanais sur la possibilité d’une élection d’un président de la République le 13 mai. Hier à la tribune du CAPE un responsable du courant patriotique libre (CPL) a affirmé que si dans les prochains jours il y avait un accord sur une nouvelle loi électorale et un gouvernement d’union nationale il serait prêt à voter pour le général Michel Sleimane. Partagez-vous cet optimisme qui se manifeste dans ces milieux politiques ?)

Je prends connaissance avec intérêt des propos que vous nous rapportez. Nous espérons que l’échéance du 13 mai va enfin permettre l’élection d’un président de rassemblement. Le général Sleimane a le soutien de l’ensemble de la Ligue arabe. Nous restons attachés au plan de la Ligue arabe en trois points et nous espérons que cela va permettre de parvenir à une solution.

(Avez-vous eu une réaction des autorités libanaises ou d’une partie libanaise quelconque, suite à la protestation formulée par la France au sujet de l’incident au cours duquel un représentant français membre de la délégation de l’Internationale socialiste a été retenu à Beyrouth ? Est-ce que vous attendez une réaction, une réponse, une explication ?)

Nous comptons sur la diligence des autorités libanaises pour éclaircir ce qui s’est passé. Dès que nous aurons du nouveau, nous en reparlerons.

Dernière modification : 10/05/2008

Haut de page