Déclaration du porte-parole, point de presse du 5 mars 2008

(Vous continuez à répéter qu’il n’y a pas d’initiative française ni européenne pour une sortie de crise au Liban, et que vous soutenez l’initiative de la Ligue arabe, pourtant M. Solana a été à Beyrouth et a rencontré les protagonistes de cette crise. Est-ce que cette visite rentre dans le cadre d’une possible initiative européenne dans le cas d’un blocage dangereux ?)

Comme nos partenaires de l’Union européenne, nous continuons à soutenir le plan de la Ligue arabe pour une sortie de crise au Liban. Comme je vous l’ai indiqué à plusieurs reprises, il n’y a pas d’autre proposition sur la table que ce plan de la Ligue arabe.

(Si vous n’avez pas d’initiative de conciliation au Liban est-ce que cela veut dire que la diplomatie française n’a pas de "plan B" et se remet entièrement entre les mains de la Ligue arabe pour sauver le Liban ?)

Je vous renvoie à ma réponse précédente.

(Est-ce que l’ambassadeur Cousseran est toujours chargé du dossier libanais ?)

L’ambassadeur Cousseran est toujours l’émissaire personnel du ministre pour ce dossier./.

Dernière modification : 15/03/2008

Haut de page