Déclaration du porte-parole, point de presse du 25 février 2008

(Que pouvez-vous nous dire sur la situation au Liban ? Etes-vous optimistes ?)

A la veille de la session du parlement prévue pour l’élection du président du Liban, nous soutenons sans réserve les efforts déployés par le secrétaire général de la Ligue arabe en faveur de la mise en oeuvre du plan arabe de sortie de crise, adopté à l’unanimité. Nous en appelons à l’élection sans délai de M. Michel Sleimane comme candidat de rassemblement, conformément à ce plan.
Nous appelons aussi les parties concernées, à l’intérieur comme à l’extérieur du Liban, à la retenue et au sens des responsabilités face à la tension entretenue par l’impasse politique. Nous réaffirmons notre attachement à l’unité, à l’indépendance, à la souveraineté et à la stabilité du Liban et à l’exercice de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble de son territoire, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, en particulier la résolution 1701.

(Y a-t-il une possibilité pour que le Conseil de sécurité se saisisse du dossier libanais ? )

C’est, aujourd’hui, d’un accord de toutes les parties concernées sur la mise en oeuvre du plan de la Ligue arabe, que dépend le bon déroulement de l’élection présidentielle libanaise./.

Dernière modification : 26/02/2008

Haut de page