Déclaration du porte-parole, point de presse du 1er février 2008

(Est-ce que la France soutient toujours la candidature de Michel Sleimane comme candidat de consensus ? Il y a des rumeurs indiquant que la France ne le soutient plus.)

Nous n’avons pas changé de position : nous soutenons l’élection d’un président de rassemblement qu’il appartient aux Libanais de choisir. Nous soutenons dans ce but les efforts de la Ligue arabe dont le plan est très clair. C’est dans ce cadre qu’une solution doit être trouvée./.

Dernière modification : 05/02/2008

Haut de page