Déclaration du porte-parole, point de presse du 21 janvier 2008

(L’élection présidentielle au Liban est repoussée encore une fois. Que peut faire la France pour aider encore une fois le pays des Cèdres ? Quelles sont les démarches concrètes que vous allez entreprendre après l’échec de l’initiative de la Ligue arabe qui s’est avérée incapable de faire élire un nouveau président en dépassant les blocages ?)

Les déclarations faites par le Secrétaire général de la Ligue arabe dimanche 20 janvier n’évoquent pas un échec, mais au contraire "la nécessité de poursuivre les efforts pour arriver à un accord et élire un président de la République." La France continue d’apporter un entier soutien à l’initiative de la Ligue arabe et aux efforts de M. Amr Moussa, comme le président de la République et le ministre ont eu récemment l’occasion de le réaffirmer.

Dernière modification : 22/01/2008

Haut de page