Conférence Institut français du Proche-Orient "la question des salaires entre économie et politique"

Le 14 février 2012, l’Institut Français du Proche-Orient a organisé la conférence : « La question des salaires, une question sociale entre l’économie et la politique », en présence de M. Jad Chaabane, professeur d’économie à l’Université américaine de Beyrouth, M. Adib Bou Habib, Secrétaire général de la Fédération des travailleurs de l’imprimerie.
Le Conseil des ministres a adopté le 17 janvier dernier un projet prévoyant une hausse du salaire minimum à 675 000 LL. Cette décision est intervenue après plusieurs mois de discussion entre les partis politiques, les organisations patronales et syndicales sur le montant de cette augmentation.
Jad Chaabane, après une présentation sur les revenus moyens et le niveau du seuil de pauvreté au Liban, estime que cette augmentation permettra de lutter contre la pauvreté au Liban.
Adib Bou Habib a insisté sur le rôle moteur que peuvent jouer les syndicats et la société civile dans la capacité de représentation des intérêts des Libanais auprès de leur gouvernement. Tous deux ont également soulevé le rôle primordial que joue l’Etat libanais dans le domaine social, non seulement par cette application d’un salaire minimum mais aussi par la nécessité de se pencher sur les questions de la politique de l’habitat, des transports, de l’éducation.

Dernière modification : 15/02/2012

Haut de page