Commémoration de l’armistice de 1918

L’armistice du 11 novembre 1918 a été commémoré lors d’une cérémonie à la Résidence des Pins ce 11 novembre 2015 à 11h. Il y a 97 ans prenait fin la Première guerre mondiale, la Grande guerre, qui entraina la mort de plus de 10 millions de soldats et de civils et qui, opposant au départ des nations européennes, eut aussi de profondes répercussions au Proche et au Moyen-Orient notamment.

La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreux ambassadeurs et autorités militaires des pays ayant pris part aux hostilités, et de la déléguée de l’Union européenne.

Elle a été largement placée sous le signe de la réconciliation et de l’amitié franco-allemandes. En présence de leurs collègues, des représentants de l’armée libanaise, des anciens combattants, des élus et d’élèves des lycées, l ’Ambassadeur et son homologue allemand Martin Huth ont passé en revue, côte à côte, le détachement du contingent français de la FINUL, présent avec le général Grintchenko, chef d’état-major de la force et SNR France, auquel s’étaient joints, pour constituer le piquet d’honneur, des marins allemands de la composante maritime de la FINUL.

Les deux ambassadeurs ont prononcé ensuite chacun un discours, saluant la mémoire des morts au champ d’honneur, et se félicitant de la relation, aujourd’hui intime, qui lie la France et l’Allemagne. S’adressant tout particulièrement aux jeunes élèves français et allemands présents dans l’assemblée, les ambassadeurs ont rappelé la nécessité de tout faire pour éviter que de telles tragédies se reproduisent à l’avenir. Prenant la parole à leur tour, deux élèves ont lu un poème et une lettre, poignante, d’un soldat français de l’époque, grièvement blessé dans les combats.

Accompagnés des représentants des autorités militaires françaises et allemandes, Emmanuel Bonne et Martin Huth ont déposé enfin deux gerbes auprès du monument aux morts de la Résidence avant que l’assemblée n’observe une minute de silence.

Cette cérémonie a également été l’occasion de la remise de décorations à un ancien caporal-chef de la Légion étrangère et à trois officiers de l’armée libanaise, signe de la coopération étroite unissant cette dernière aux armées françaises.

La matinée s’est conclue par le traditionnel « verre de l’amitié », offert par l’Ambassadeur dans les salons de la Résidence des Pins.

JPEG

JPEG

Dernière modification : 27/11/2015

Haut de page