Céromonie de « medal parade » de la Force commander reserve au Sud-Liban (22 juin 2016)

JPEG

Le 22 juin, les casques bleus français qui arment la Force commander reserve (FCR), rassemblés autour de la place d’armes de la base de Dayr Kifa, se sont vus remettre par leurs supérieurs la médaille de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) pour leur participation à cette opération de maintien de la paix. Cette cérémonie était présidée par le général PORTOLANO, commandant la FINUL. Dans son discours, il a félicité les militaires français pour leur action, menée en étroite coopération avec l’armée libanaise et la population, dans le respect du mandat accordé par la résolution 1701 du Conseil de sécurité.

JPEG

Le colonel REMANJON, chef de corps de la FCR, a profité de cet événement pour inviter les autorités civiles et militaires présentes à assister, successivement, à une démonstration de maintien de l’ordre, au défi du « franchissement de la planche » par les sapeurs-pompiers de Paris, puis à une danse traditionnelle et un haka exécutés par des militaires français issus d’Outre-mer et notamment de la communauté du Pacifique, et enfin à une démonstration de boxe française qui s’est terminé par un court combat de prestige.

JPEG

Présente depuis 1978 au Liban, la France est l’un des principaux contributeurs de la FINUL, avec près de 900 soldats déployés en permanence. La grande majorité d’entre eux arme la FCR qui est directement placée sous les ordres du général commandant la FINUL. La FCR doit être en mesure d’agir au profit de tous les contingents déployés sur l’ensemble de la zone d’action, dans le cadre de la résolution 1701.

JPEG

Lors de chaque mandat réalisé sous l’autorité de l’ONU, la médaille de la FINUL est délivrée à tous ceux qui ont passé plus de 90 jours sur ce théâtre d’opérations.

Dernière modification : 29/06/2016

Haut de page