Appui de la France aux populations touchées par la crise syrienne Signature de l’accord pour le Fonds social de développement (7 novembre 2013)

JPEG

Le Ministre libanais des Affaires sociales, M. Waël Abou Faour, et l’Ambassadeur ont signé le jeudi 7 novembre un accord permettant la mise en œuvre par l’ambassade de France d’un Fonds Social de Développement (FSD) de 465 000 euros au Liban.

Ce FSD permettra de soutenir cinq ONG libanaises – MADA, Salam, Amel, l’Association culturelle du Hermel et Semeurs d’avenir - dans la mise en place de projets d’appui aux populations du Nord-Liban et de la Bekaa touchées par la crise syrienne.

Les cinq projets retenus par l’Ambassade de France, en collaboration avec le Ministère libanais des Affaires sociales, s’adresseront à la fois aux réfugiés syriens et aux populations libanaises vulnérables. Le choix des ONG financées par ce Fonds a privilégié des associations libanaises implantées de longue date sur leur territoire d’intervention et ayant une très bonne connaissance du terrain, garantie d’un travail de qualité, répondant aux besoins identifiés avec les populations. Ces ONG ont également été sélectionnées pour leur travail en étroite collaboration avec les autorités locales, notamment les municipalités. Les projets financés concernent différents domaines tels que l’accès aux soins, le développement local, la culture ou l’éducation. Ils ont tous vocation à contribuer à la cohésion sociale entre les communautés et à faciliter l’intégration des réfugiés syriens au sein de la population libanaise.

Après un entretien au cours duquel MM. Abou Faour et Paoli ont évoqué les moyens à mettre en œuvre dans la gestion des conséquences humanitaires de la crise syrienne au Liban, le Ministre libanais des Affaires sociales et l’Ambassadeur ont exprimé leur satisfaction de pouvoir collaborer dans la mise en œuvre du Fonds Social de Développement qui permettra de venir en aide aux réfugiés syriens et aux communautés libanaises vulnérables dans le Nord du Liban et dans la Bekaa. Ce dispositif s’inscrit dans le soutien global de la France au Liban en réponse à la crise des réfugiés syriens au Liban.

Dernière modification : 08/11/2013

Haut de page