Appui aux associations et aux ONG

JPEG - 35.3 ko
SEMA Denis Pietton en visite au Sud-Liban avec l’ONG Fair Trade Lebanon

Action en direction de la société civile libanaise

La France apporte son soutien aux ONG jouant un rôle important dans la prise en charge des problèmes rencontrés sur le terrain par les populations les plus démunies : ce soutien prend la forme soit d’une aide aux ONG françaises présentes au Liban et travaillant en partenariat avec des ONG libanaises, soit d’une aide directe à ces ONG libanaises dans le cadre d’un Fonds social de développement (FSD).
Les conséquences dramatiques des frappes israéliennes de l’été 2006 ont donné lieu à un élan solidaire remarquable au Liban. S’appuyant sur un tissu associatif particulièrement étendu, des milliers de jeunes volontaires libanais ont pu dans l’urgence de la situation apporter le réconfort et les produits de première nécessité à près d’un million de personnes déplacées sur l’ensemble du territoire national. Cette solidarité s’est poursuivie durant la période de post-conflit. Elle continue aujourd’hui mais n’est plus marquée par l’urgence. Au contraire, elle cherche à s’approfondir, à réaliser un réel travail de terrain ayant des impacts à long terme et touchant un public de plus en plus large. Ce travail de fond exigeant se doit d’être encouragé et soutenu.
Avec près de 6000 associations reconnues par le Ministère de l’Intérieur ou simplement enregistrées au Ministère des Affaires Sociales, la société civile libanaise s’est dotée des services que l’Etat n’a jusque là pu fournir. Ainsi, elle s’est largement impliquée dans des secteurs aussi variés que la santé, l’éducation, l’environnement.

Le paysage associatif reflète par ailleurs la mosaïque démographique libanaise. Ainsi, chaque association revêt un caractère ou confessionnel ou politique, souvent attachée à une région du territoire. Bien qu’une nouvelle tendance d’associations « indépendantes » semble prendre forme, elle demeure à ce jour minoritaire.

La place des ONG françaises

Après un afflux important à l’issue de la guerre de 2006, la plupart des ONG françaises se sont aujourd’hui retirées. Sont cependant encore présentes au Liban et engagées dans la mise en place de projets, dont une partie significative s’adresse à la population palestinienne des camps : Première Urgence, Enfants du Monde, Handicap International, Médecins du Monde - France, Le Secours Catholique (réseau CARITAS), La Croix Rouge Française, l’Institut Européen de Coopération et de Développement, SOLIDA, Association Sœur Emmanuelle, la Fondation d’Auteuil. Ces ONG disposent d’une permanence d’expatriés au Liban.

D’autres ONG effectuent des missions ponctuelles au Liban, comme : Solidarité Laïque, COLIBRI, Solidarité et Développement Rural (SODERU), Synergie pour les Jeunes de Demain (SYJED).

ONG et associations libanaises

Portail des ONG actives Liban : www.lebanon-support.org
AMEL www.amel.org.lb
APEG (Association pour la protection des enfants de la guerre)
SESOBEL (Service pour le Bien-être de l’Enfant au Liban) www.sesobel.org
ALPHA (Association Libanaise pour la Promotion de l’Alphabétisation www.alpha-association.org
FAIR TRADE LEBANON www.fairtradelebanon.org
Fondation Père Afif Osseirane www.reinclude.org/fpao/histoire/fpao.html
Hotel Dieu de France – Opération 7ème jour www.usj.edu.lb/7ejour/

ONG Françaises

ASMAE (Association Soeur Emmanuelle) www.asmae.fr
Fondation d’Auteuil www.fondation-auteuil.org
Handicap International www.handicap-international.org
IECD (Institut Européen de Coopération et de Développement) www.iecd.org
Médecins du Monde www.medecinsdumonde.org
Première Urgence www.premiere-urgence.org
Santé Sud www.santesud.org

Excel - 34.5 ko
Projets 2009-2011

Dernière modification : 07/07/2011

Haut de page