Allocution de l’Ambassadeur lors de la cérémonie de remise du label CELF Christ-Roi de Zahlé Jeudi 12 mars 2015

Monseigneur Issam Darwich, évêque grec-catholique de Zahlé
Sœur Denise Assi, supérieure du collège du Christ-Roi de Zahlé,
Soeur Léontine Abou Rjeily, Mère générale des religieuses Basiliennes Chouérites,
Mesdames et Messieurs les professeurs,
Mesdames et Messieurs du comité des parents d’élèves
Mesdames et Messieurs du comité des anciens d’élèves
Chers amis,

Je voudrais vous dire combien je suis heureux d’être aujourd’hui avec vous, avec Henri Lebreton, Directeur de l’Institut français de Beyrouth, Carole Dandeville, Attachée de coopération éducative et directrice du département langue française, Camila Kaakour coordinatrice des projets CELF au sein de ce département et Damien Bigot, directeur des instituts de Zahlé et de Baalbeck, pour remettre au collège du Christ Roi, le premier label CELF délivré à un établissement de la ville de Zahlé. En écoutant nos hymnes nationaux à l’instant, je me rends compte à quel point le CELF illustre la vitalité de la relation entre la France et le Liban, dans le domaine essentiel de l’éducation de nos enfants.

Car c’est bien pour renforcer la place de la langue française dans le riche contexte plurilingue libanais, mais aussi la coopération et les échanges entre nos deux pays que l’Institut français du Liban est présent dans la Békaa. A travers les activités des Instituts français de Zahlé et de Baalbeck la coopération franco-libanaise est très active dans la région. Je m’en réjouis.

L’établissement scolaire du Christ-Roi de Zahlé accueille 350 élèves de la maternelle jusqu’à la terminale. Je souhaite rendre hommage aux Sœurs Basiliennes Chouérites et à toute la communauté éducative du Christ-Roi, qui depuis la fondation de l’établissement en 1957 s’investit dans un souci d’ouverture aux nouvelles techniques pédagogiques, avec un professionnalisme remarquable, pour donner le meilleur à ses élèves.

Je salue tout particulièrement la sœur Denise Assi, à l’initiative de la labellisation de l’établissement, qui fait preuve d’un dynamisme exceptionnel. Vous dirigez votre école avec dévouement et vigueur. Le travail de l’ensemble de la direction de l’établissement, des professeurs, des éducateurs, du personnel d’administration et des agents techniques est reconnu pour son investissement.
Votre équipe enseignante qui suit notamment les formations organisées par cette ambassade donne le meilleur d’elle-même pour l’établissement. Votre lycée brille par son exemplarité : premier établissement labélisé par l’ambassade à Zahlé, vous vous êtes réellement approprié le CELF et vous vous inscrivez parfaitement dans cet élan pédagogique pour lequel il est fait. En vous accueillant à l’Institut français de Beyrouth pour vous délivrer le label linguistique CELF, je souhaite témoigner de l’exigence de qualité et du grand professionnalisme dont vous faites preuve. Je sais que vos élèves s’épanouissent à Zahlé dans un environnement francophone ouvert sur le monde, un environnement qui véhicule une image contemporaine de la France et du français !

A ce jour, plus d’une soixantaine d’établissements libanais se sont engagés dans la démarche de labellisation CELF et 35 établissements sont labellisés. Ainsi se constitue un réseau des établissements CELF, animés de la même volonté de renforcer la qualité de l’enseignement du et en français au Liban.

Au cœur de la démarche qualité des établissements scolaires, ce label vise à renforcer la francophonie scolaire, à promouvoir l’enseignement d’un français en action, à moderniser les pratiques pédagogiques, à rendre les élèves acteurs de leur apprentissage, à augmenter leur motivation et leurs résultats scolaires. Obtenir ce label est impossible sans l’engagement de la direction de l’école et les efforts des enseignants. Le succès de ce programme est le fruit du travail mené en étroit partenariat avec nos partenaires : le ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur, les bureaux pédagogiques et l’ensemble des établissements sans qui rien ne pourrait se faire.

Je salue également le travail de l’Institut français du Liban, qui, à Beyrouth comme dans les régions, est au contact des établissements, attentif à répondre à leurs demandes et en mesure d’apporter ses compétences en matière de formation.

Aujourd’hui, nous arrivons au terme d’un long processus de préparation. Après des mois d’engagement, de formations avec les équipes de l’Institut français, de passation de diplômes linguistiques, le collège du Christ-Roi de Zahlé réunit maintenant les critères d’obtention du CELF : l’ensemble des professeurs ont le diplôme DELF requis - je rappelle que le DELF est un diplôme délivré par le ministère français de l’éducation- tous vos professeurs diplômés ont suivi une formation pédagogique spécifique et vous transférez désormais dans vos pratiques pédagogiques la méthodologie découverte dans les formations pour le plus grand plaisir des élèves et des parents d’élèves.

Le collège du Christ-Roi de Zahlé est donc prête à se voir décerner le label CELF, preuve de son excellence dans l’enseignement en français, preuve de l’engagement de son équipe de direction et de la compétence de ses professeurs et preuve de la démarche de qualité que vous avez su collectivement mettre en œuvre.

Madame la chef d’établissement, sœur Denise Assi, chers professeurs, chers parents, chers amis, mesdames et messieurs, j’ai le grand honneur de décerner le label CELF à l’école du Christ-Roi de Zahlé. Avec toutes mes félicitations. Mabrouk !

Remise de plaque CELF aux représentants du Christ-Roi.

Dernière modification : 25/03/2015

Haut de page