ALLOCUTION DE M. JACQUES CHIRAC, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A L’OCCASION DE LA PRESENTATION DES VOEUX DU CORPS DIPLOMATIQUE - Extraits - (5 janvier 2007)

Le Liban, pris en otage par ses voisins, paye un lourd tribut aux conflits de la région. La France n’a pas d’autre ambition qu’un Liban souverain, indépendant et démocratique et veut poursuivre des relations de confiance avec toutes les communautés qui composent le Liban. Forts des valeurs de pluralisme et de liberté qui ont fondé leur pays, les Libanais doivent aujourd’hui se rassembler pour construire leur avenir hors des ingérences extérieures. C’est autour du gouvernement légitime et dans la recherche de la vérité, notamment par la mise en place du tribunal à caractère international, qu’ensemble ils doivent rebâtir leur pays. La conférence de Paris sur la reconstruction du Liban, rendue possible par l’effort que les Libanais ont décidé eux-mêmes, sera le 25 janvier l’occasion de traduire en actes notre solidarité.
La communauté internationale attend que la Syrie contribue au retour à la stabilité et puisse ainsi reprendre toute sa place. Voilà comment nous pourrons avancer ensemble vers cette paix juste et globale dont la France est un avocat inlassable.

Dernière modification : 24/01/2007

Haut de page